04 mars 2007

III) TEMOIGNAGES ET SONDAGES

Chaque fête à une signification précise : elles célèbrent un instant majeur du calendrier chrétien .


De nos jours la pratique de ces fêtes n’est plus spécialement religieuse. En effet la célébration de ces fêtes est devenue une tradition familiale où chacun se retrouve. C’est une occasion de rapprocher les familles éloignées et dispersées. Cela pourrait s’apparenter à un rite où il est bon de se rassembler pour partager certains moments ensembles.

Les Français sont attachés a ces traditions qui sont ancrées dans notre culture. ( ensemble de valeurs, des normes et des pratiques sociales, héritées et transmis, propres à un groupe social ) De plus ils ont peur de perdre leurs racine mais aussi les avantages liés à ces fêtes même si certains d’entre eux ne connaissent pas leurs significations.

A notre époque les fêtes les plus connues sont devenues commerciales . Durant certaine période les entreprises mettent en avant leurs produits par différents moyens :

Par exemple pour noël elle n’hésitent à faire de la publicité à la télévision , sur panneaux publicitaire et à ouvrir le 24 au soir ainsi que tous les dimanches précédent le réveillon.

Cela incite fortement la célébration des fêtes et la consommation.

En effet au Printemps Haussman (Grand magasin) ,Noël représente 20 à 25 % du chiffre d’affaire annuel. Ce pourcentage serait croissant depuis 15ans.

Un sondage réalisé pour Le Parisien a montré que 49% des français considèrent Noël comme une fête familiale, et 16% comme un événement commerciale. D’après l’INSEE les dépenses moyennes des ménages en 1996 pour les achats de cadeaux de noël s’élevaient à 600 euros soit 60% du Smic mensuel.

DSCN1346

Seulement 14% des français lui accorderaient sa dimension religieuse initiale :en effet de 1989 à 2002, la part des catholique est tombée de 84 % à 68% ,tandis que celle des catholiques réguliers est passée de 15% à 10%.

Pour terminer ,21% pensent qu’il s’agit d’une fête pour enfants. Ceci peut s’expliquer par l’ambiance créée autour de la magie du Père Noël.

Même si certaines personnes apprécient l’aspect commercial de ces fêtes, d’autres ne peuvent accepter cette idée. Selon l’expression de Benoît XVI, cet envahissement commercial serait une sorte de pollution !

Nous avons voulu recueillir un témoignage d’une personne qui montre que la fête de Noël était devenue de plus en plus commerciale au fil des années.

Jean – Claude, 69 ans issu du milieu agricole "  A mon époque, mon Noël ne ressemblait pas du tout au Noël de mes enfants. Le soir j’allais à la messe de minuit avec mes parents et mes frères. On écoutait tous la chorale chanter les chants religieux et on regardait le prêtre allumer les cierges. Le lendemain matin on se retrouvait en famille à côté de la cheminée où était disposé un panier d’oranges et une chemise pour chacun de nous. Quand je vois tous ces enfants plus que gâtés à Noël et qui ne sont jamais satisfaits, je m’aperçois que les temps ont bien changé… "

Cependant, Noël n’est pas la seule fête qui est devenue commerciale. En effet, l’Epiphanie et Pâques par exemple en sont la preuve, même si cela nous paraît moins évident. Il n’est pas rare de voir des prospectus publicitaires envahir nos boîtes aux lettres des mois avant les fêtes notamment pour les lapins en chocolat. Les magasins misent tous sur ces quelques jours pour réaliser un chiffre d’affaire important. De même pour les galettes des Rois qui monopolisent les étalages et boulangeries avant près d’un mois avant la vraie date.

Mais l’industrie ne s’est pas arrêtée là ; elle propose aussi de nombreux accessoires et décorations tout au long de ces fêtes.

Posté par TPE_la_famille à 08:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur III) TEMOIGNAGES ET SONDAGES

Nouveau commentaire