04 mars 2007

I) L'ORIGINE DES FêTES

1) NOEL:

Noël est une fête chrétienne célébrant la naissance du christ, qui n'existait pas au début du christianisme. Au 2ème siècle l'Eglise a cherché à déterminer la date précise de la naissance de Jésus. C'est Constantin, premier empereur romain chrétien qui décida vers 330 de fixer la fête de Noël au 25 Décembre.

En 425,les fêtes de Noël sont codifiées par l'empereur Théodose :La fête du 25 devient exclusivement chrétienne.
En 506, le conseil d'Agde fait de Noël une fête obligatoire.
En 529, l’empereur Justinien déclare la journée sans travail.
Dès le 5ème siècle, la messe de minuit est célébrée avec le  pontificat de Grégoire le grand.
Enfin,  au 7ème siècle, la célébration de trois messes s'établit à Rome : la vigile, au soir du 24, la messe de l'aurore, et la messe du 25.

     En Europe, apparaît au 15ème siècle les crèches dans les églises, et un siècle plus tard les arbres de Noël.
Au 16ème siècle, les couronnes ont été imaginé  pour signaler aux chrétiens l'entrée dans la période de l'Avent. Les couronnes symbolisaient les quatre semaines de recueillement précèdent la grande fête. Placés au centre de la table familiale, elle était piquée de quatre bougies  rouges, que l'on allumait successivement  lors des quatre dimanches précédant Noël. Dans la tradition française ces couronnes représentaient la vie éternelle, la résurrection et la lumière de Dieu.
Quand aux crèches de Noël ,les représentations vivantes de scène religieuse en public furent interdites pendant la Révolution ,cela favorisa le développement des crèches domestiques et le commerce des petits personnages parmi lesquels des bergères aux joues roses en costume du XVIIIe siècle. Puis au fur et à mesure, les crèches s'inspirent de la vie locale. Dans un style naïf, les artisans évoquent des personnages typiques de la région ou du village ou des défunts de la famille. A partir du XIXe siècle, la crèche provençale devient la plus populaire.  Elle finit par représenter tous les métiers de l'époque en costume local des années 1820 à 1850.  Ces petits santons rappellent la simplicité originelle de la grotte de Bethléem.
Autre grand symbole : le Père Noël. Il apparaît en 1931 aux Etats-Unis et se répand en Europe après la deuxième guerre mondiale. Le père Noël a pour origine St- Nicolas. L'image de ce vieux monsieur à la barbe blanche et au manteau rouge nous vient de la marque Coca-Cola. La firme américaine commanda a Haddon Sundblom de dessiner le père Noël pour relancer la consommation de la boisson en hiver.

Il eu des mouvements de protestations de la part des catholiques contre cette envahissante popularité.


pauserefresh_1_

    Depuis le moyen âge, on offrait de petits présents aux enfants qui frappaient aux portes des maisons en chantant avant les fêtes de Noël.
C'est au 19ème siècle, que la coutume des cadeau s'impose dans les familles, il s'agit de présent modestes (fruit, pommes)
La fameuse orange est réservée aux familles les plus aisées, et devient un cadeaux plus ordinaire qu'a partir de l'entre deux guerre.
Le 20ème siècle est un tournant, c'est maintenant une fête a caractère familiale.
Plus le caractère religieux se perd plus le enfant occupent une place grandissante au cœur de la famille.
Après la seconde guerre mondiale, au tournant des années 50, le père noël fait son entré : l'univers du jeux explose.


2) EPIPHANIE:

images_6_

Le terme "épiphanie" est issu du grec et signifie "apparition".

Cette fête était célébrée le 6 janvier depuis 1801 par toutes les Eglises chrétiennes. Cependant, à la suite d'une réforme de la liturgie romaine, elle a été reportée au 2ème dimanche suivant noël dans les pays où ce jour n'était pas férié.
Elle correspond à la présentation de Jésus aux Rois Mages : Melchior, Gaspard et Balthazar. Tous trois venus d'Orient, ils trouvèrent l'enfant Jésus appelé "nouveau Roi des Juifs" à Bethléem grâce à l'étoile du Berger qu'ils suivirent. Ils lui offrirent alors des cadeaux.
L'or de Melchior symbolisait la royauté ; l'encens de Balthazar, la divinité et la myrrhe de Gaspard annonçait la souffrance rédemptrice de l'homme à venir sous les traits de l'enfant.
L'origine de ces trois personnages reste aujourd'hui encore obscure : ils seraient savants, riches, mais errants. En tout cas, ils alimentèrent l'imaginaire qui enveloppe noël.

C'est à partir du Vème siècle que l'Eglise donna une importance considérable à cet évènement. Elle fut même pendant longtemps plus importante que le jour de noël.
La galette des Rois, servie ce jour- là est une tradition typiquement française qui avait déjà cours au XVIème siècle. Il en existe deux sortes :

- la galette parisienne fourrée à la frangipane
                               -la brioche recouverte de sucre et de fruits confits qui vient du sud de la  France.

La galette était partagée au nombre de convives plus une part appelée la "part du Bon Dieu" ou la "part de la vierge" destinée au premier pauvre qui se présenterait. Il y avait la part des absents comme le fils aux armées ou encore le pêcheur pas rentré...
 

Celui qui trouvait la fève était désigné comme le Roi et choisissait sa Reine. La fève remonte au temps des Romains ; elle était blanche ou noire pour le scrutin. Les Saturnales de Rome s'en servaient pour élire le Roi du festin au début de janvier.
Cette coutume faillit être supprimée au XIIIème siècle sous la convention mais heureusement la tradition populaire l'emporta sur les principes républicains!
 

3) PÂQUES:

JU3CA18UTIQCAJOTDSACAEW7AXGCAW6AAJJCAHFPMEDCACXQD78CAFRUMHKCAG2ZD9LCAB738I0CAJ559UUCAVA4I4ZCAF2ILQACAVK3H95CA1IS523CARV2JAQCAL7RWTLCAM28TFTCAE9TIB5CA4AOXBR

Pâques est une fête chrétienne célébrant la résurrection de Jésus Christ 3 jours après sa crucifixion le Vendredi Saint; Etymologiquement "Pâques" signifie "Passage".

En effet, Le dimanche de Pâques représente le jour ou deux femmes dont Marie Madeleine découvrent le tombeau du Christ vide.
Après cette découverte ce dernier serait apparu et leur aurait demander d'annoncer sa résurrection. Il s'agit du jour le plus important pour les chrétiens car il célèbre la résurrection de Jésus Christ autour de l'an 30.

Pâques est fixé le 1er dimanche après la pleine lune qui a lieu le jour de l'équinoxe de printemps (soit le 14ème jour qui de la lune qui commence en mars) ou aussitôt après cette fête.
Ainsi Pâque tombe entre le 22 mars et le 25 avril.

Pâques est une fête « d'obligation » pour l'Eglise Catholique, c'est à dire que les catholiques se doivent de chômer et d'assister à la messe ce qui rassemblait les familles.
Les Eglises étaient souvent décorées de fleurs et de chandeliers. Ce Dimanche est un jour de fête car tous les interdits du Carême sont enfin levés.

A l'origine la célébration se faisait dans la nuit du samedi au dimanche mais à partir du VIIème siècle elle a eu lieu dans l'après midi du samedi et à partir de 1566 dans la matinée.

Une tradition très ancienne (qui remonte au temps ou Jésus mourut) veut que les cloches ne sonnent pas du Vendredi Saint au dimanche de Pâques, car elles se seraient rendues à Rome accumuler des oeufs en chocolat et les disperser dans les jardins à leurs retour pour que les enfants les cherches a leurs réveil. La tradition veut aussi que l'on s'offre des fleurs.

Durant le Carême il était interdit de manger des œufs car ils étaient symbole de vie, donc les gens les peignaient ce qui faisait de jolis cadeaux ! Cette coutume est toujours célébrée de nos jours

Aujourd'hui le chocolat est très apprécié dans tout le monde.
Les fêtes sont des occasions pour en offrir et en recevoir.
De ce fait, Pâque qui avait pour coutume d'offrir des œufs peints est une raison de plus pour consommer du chocolat qui ravit petits et grands. C'est une coutume récente.

Depuis la fin du XIXe siècle les œufs Fabergé décorés de métaux précieux, de pierreries, de peinture de célèbre artiste connurent un fort succès à la cour de Russie puis partout dans le monde.

Posté par TPE_la_famille à 09:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur I) L'ORIGINE DES FêTES

Nouveau commentaire